call contact_page duo location_on

Les arthrites septiques chez le chien et le chat

Qu'est-ce qu'une arthrite septique ?

L’arthrite septique est une infection d’une articulation et de son liquide synovial (articulaire) par des bactéries. L’infection peut se faire par la circulation sanguine lors de septicémie ou par pénétration directe des germes dans l’articulation lors de traumatisme ou de surinfection postopératoire. Chez le chien, les infections les plus communes sont dues à des bactéries de type Streptocoques ou Staphylocoques alors que chez le chat, on rencontre majoritairement des Pasteurellas. Les arthrites septiques entraînent une destruction du cartilage articulaire qui sera variable en fonction de la quantité et de la virulence des germes présents dans l’articulation.

Comment puis-je reconnaître que mon chien souffre d'une arthrite septique ?

L’arthrite septique se manifeste généralement sur une seule articulation, excepté chez les jeunes ou les animaux immunodéprimés où la pathologie peut toucher plusieurs articulations. L’arthrite septique entraîne une boiterie souvent sans appui du membre de l’articulation infectée, ainsi qu’une augmentation locale de la température autour de l’articulation infectée. Parfois les animaux peuvent présenter des modifications de l’état général comme un abattement ou de l’hyperthermie, c’est surtout le cas lorsque la pathologie n’est pas prise en charge rapidement.

Impossible de trouver l'image d'origine (/NFS/web/clinique-abvet.com/www/photos/axe_image.jpg)
Impossible de trouver l'image d'origine (/NFS/web/clinique-abvet.com/www/photos/axe_image.jpg)

Comment se fait le diagnostic d’arthrite septique à la clinique de spécialistes ABVET ?

Un examen clinique et orthopédique minutieux permet de mettre en évidence la ou les articulations touchées par la pathologie. Une fois ces articulations identifiées, un prélèvement de liquide synovial est effectué pour une analyse cytologique. Celle-ci permet de confirmer la suspicion clinique par l’observation de globules blancs en grande quantité et parfois de bactéries (photo 1). Même si les bactéries ne sont pas visibles à l’examen cytologique, la présence de globules blancs est en faveur d’une arthrite septique. Une culture bactériologique et un antibiogramme seront réalisés à partir du liquide synovial afin de déterminer le ou les germes en cause ainsi que l’antibiotique le plus efficace pour traiter l’infection. Toutefois, la bactériologie revient souvent négative malgré la présence d'une arthrite septique car les germes sont difficiles à cultiver dans le liquide articulaire. Un laboratoire spécialisé est nécessaire. La radiographie permet d’objectiver les changements osseux consécutifs à l’infection de l’articulation (photo 2).

Photo 2 : Cytologie d'une arthrite septique avec de nombreux globules blancs et des bactéries

Photo 2 : Ostéolyse et destruction osseuse du fémur consécutives à une arthrite septique postopératoire un grasset suite à une chirurgie de réparation du ligament croisé connue sous le nom de TPLO.

Quelles sont les causes les plus communes d'arthrite septique chez le chien et le chat à la clinique de spécialistes ABVet ?

Les causes les plus communes d'arthrites septiques chez le chien et le chat sont principalement de trois ordres : hématogène, traumatique, iatrogène. La contamination par voie hématogène (voie sanguine) est principalement observée chez les très jeunes chiens mais elle est plutôt rare. La contamination d'origine traumatique est accidentelle après des accidents de la voie publique avec présence de fracture articulaire ouverte ou par pénétration de corps étrangers dans l'articulation. La cause la plus commune et la plus fréquente est d'ordre iatrogène, c'est-à-dire par la contamination de l'articulation lors d'une chirurgie. Le genou ou grasset est l'articulation la plus fréquemment touchée suite au traitement des luxations de la rotule et des déchirures du ligament croisé, des maladies très communes chez le chien.

Traitement d’une arthrite septique à la clinique de spécialistes ABVET

Le traitement des arthrites septiques comprend plusieurs volets. Une antibiothérapie systémique est mise en place pendant au moins 1 mois et sera adaptée en fonction de l’antibiogramme. Il est également possible de mettre en place une antibiothérapie intra-articulaire directement. Un lavage articulaire est également possible sous contrôle arthroscopique, il permet d’une part d’évacuer les germes et les débris présents dans le liquide synovial, mais également d’évaluer la destruction cartilagineuse consécutive à l’infection articulaire. L'arthroscopie n'est pas suffisante lorsque l'infection est purulente avec accumulation de pus et les figurines dans l'articulation. Dans ce cas un drainage ouvert de l'articulation est mis en place. En cas de surinfection postopératoire d’une chirurgie avec pose de matériel d’ostéosynthèse, celle-ci devra être retirée. La destruction des surfaces articulaires comme le cas de la photo 2 justifie l'arthrodèse (blocage de l'articulation par une plaque) de l'articulation détruite (photo 4).

Photo 3 : Vues arthroscopie d'une arthrite septique avec prolifération de la membrane synoviale. Dr Bardet

Photo 4 : Arthrodèse du genou chez un chien après arthrite septique

Quel est le pronostic après traitement de l’arthrite septique à la clinique de spécialiste ABVet ?

Dans la majorité des cas, la réponse clinique à l’antibiothérapie est visible 48h après le début du traitement. Le traitement doit être maintenu 1 mois et continué tant que les signes cliniques ne sont pas totalement résolus. Une fois l’infection éradiquée, le pronostic dépend des lésions osseuses engendrées. Le pronostic de récupération est généralement bon.

Consultez également :