Menu
01 88 24 23 21

Joignable 24h/24 7j/7

Je veux être rappelé

Se rendre à la clinique

32 rue Pierret
92200 - NEUILLY SUR SEINE

Consultation uniquement sur rendez-vous

Une question ? Un doute ?

Consultez notre foire aux questions, vous y trouverez sûrement une réponse !

Consulter la FAQ

La cystoscopie chez le chien et le chat à Neuilly-sur-Seine, Paris

Qu’est-ce que la cystoscopie ?

La cystoscopie est l’examen par endoscopie de la partie inférieure du tractus urinaire, de l’abouchement de l’urètre jusqu’à la vessie. Cette technique est de plus en plus utilisée dans l’exploration des maladies du bas appareil urinaire comme outil de diagnostic en médecine vétérinaire. Elle est le plus souvent combinée à une urétroscopie (examen endoscopique de l'urètre). L’endoscope est introduit soit de manière rétrograde par voie naturelle pour visualiser tout le trajet de l’urètre jusqu’à la vessie soit directement dans la vessie à travers la paroi abdominale.

Quelles sont les indications de la cystoscopie ?

La cystoscopie est indiquée pour le diagnostic de nombreuses maladies du bas appareil urinaire. Elle est particulièrement indiquée dans l’exploration d’une occlusion de la lumière du tractus urinaire (calcul, tumeur, sténose). Toute cystite chronique ne répondant pas à un traitement médical est une indication de cystoscopie. Les autres troubles justifiant une cystoscopie sont la présence de sang dans les urines, les difficultés à uriner, les incontinences. Plus généralement en l’absence de réponse aux traitements médicaux classiques, la cystoscopie permet souvent de visualiser les causes des troubles du bas appareil urinaire ou au moins de réaliser un prélèvement de tissu afin de  l’analyser.

Comment est réalisée une cystoscopie à la clinique de spécialistes ABVET à Neuilly sur Seine ?

Il existe deux techniques de cystoscopie. L’endoscope peut être introduit par voie naturelle rétrograde depuis l’abouchement de l’urètre jusque dans la vessie ou bien il est introduit dans la vessie à travers la paroi abdominale. Dans les deux cas, la cystoscopie est réalisée sous anesthésie générale.

Cystoscopie trans-urétrale :

La technique diffère selon le sexe de l’animal. Chez les femelles,  l'endoscope rigide est introduit à travers le méat urinaire. Le clinicien peut alors examiner l’urètre sur toute sa longueur jusqu’à la vessie qui sera également explorée. Les prélèvements sont réalisés selon les lésions observées. Pour les mâles, un endoscope flexible  de très petite dimension doit être utilisé pour pouvoir suivre le parcours de l’urètre depuis le pénis jusqu’à la vessie. L’examen se réalise de la même façon que pour les femelles mais l’endoscope est flexible.

Cystoscopie transcutanée :

L'examen se fait par insertion de l’endoscope directement dans la vessie à travers la paroi abdominale. L’insertion de l’endoscope se fait à travers une mini-incision de la paroi de l'abdomen très peu invasive et engendrant un minimum  d'inconfort de l’animal. Il est possible d’insérer des instruments par une seconde incision  et  de réaliser des gestes chirurgicaux de haute précision sous contrôle endoscopique.

Photo 1 : vue endoscopique de l'urètre normale chez une chienne

 

Photo 2 : vue endoscopique d'une tumeur de l’urètre chez une chienne

 

Photo 3 : vue endoscopique par la vessie de l'urètre remplie de calculs chez un chat mâle

 

Photo 4 : exérèse d'un calcul de la vessie sous guidage endoscopique

 

Photo 5 : visualisation d'un uretère ectopique dans l’urètre chez une chienne

 

Contactez-nous

Consultez également

Ce qui nous caractérise

Accueil et suivi personnalisé par l’ensemble de l’équipe soignante. Prise en charge globale et immédiate des patients. Respect du bien être de l’animal et traitement systématique de la douleur. Sécurité de l’anesthésie (protocole appropriés et monitoring répondant aux dernières normes). Chirurgie ambulatoire grâce à la chirurgie mini-invasive et aux anesthésies sophistiquées. Structure équipée d’un système permanent de décontamination d’air. Matériel de pointe. Chirurgie non-invasive. Formation continue de nos vétérinaires et du personnel soignant.