Menu
01 88 24 23 21

Joignable 24h/24 7j/7

Je veux être rappelé

Se rendre à la clinique

32 rue Pierret
92200 - NEUILLY SUR SEINE

Consultation uniquement sur rendez-vous

Une question ? Un doute ?

Consultez notre foire aux questions, vous y trouverez sûrement une réponse !

Consulter la FAQ

Déformités de croissance ou acquises du membre postérieur et du « pes varus » à Neuilly-sur-Seine, Paris 

Que sont une déformation de croissance et un « pes varus » ?

Les déformations osseuses du membre postérieur sont des anomalies angulaires et rotationnelles touchant le fémur ou le tibia et la fibula et conduisant à un mauvais alignement des segments osseux, souvent avec une incongruence d’une ou plusieurs articulations. Les conséquences des déformations sont une boiterie due à une posture anormale et une douleur. Le « pes varus » est une déformation osseuse particulière localisée au tibia distal avec incurvation anormale du tibia,  (allure en « cow-boy »).

Photo 1 : vue de l'extrémité du postérieur droit chez un teckel atteint de pes varus avec déviation vers l'intérieur

Quelles sont les causes des déformations de croissance ?

Les causes les plus communes de déformations osseuses sont des troubles  de croissance du tibia et de la fibula ou du fémur distal.  Il existe des races de chien prédisposées aux déformations osseuses telles que les bulldog anglais, les Shih Tzu ou les Lhassa Apso du fait de la sélection raciale. Ces  maladies peuvent également survenir après un traumatisme sur un animal encore en croissance si les lésions en découlant intéressent les  plaques de croissance. Le « pes varus » est la conséquence d’une anomalie de croissance du tibia distal. Cette pathologie peut être due aux causes traumatiques évoquées plus haut mais sont également retrouvées chez les teckels sans traumatisme associé, laissant penser à une cause héréditaire. Les déformations du membre postérieur peuvent être secondaires à une intervention chirurgicale telle que la TPLO utilisée dans le traitement de la déchirure du ligament croisé.

Vidéo 1 : vidéo d'un bouledogue anglais de 9 ans : notez la rotation externe sévère du membre postérieur gauche

Photo 2 : vue d'un chien staff atteint d'une déviation du genou gauche dite en varus (déviation vers l'intérieur) suite à une chirurgie connue sous le nom de TPLO réalisée pour le traitement d'une déchirure du ligament croisé cranial

Comment reconnaître que mon animal présente une déformation du membre postérieur ?

Le premier signe est esthétique avec une incurvation du membre postérieur et une altération de la démarche. Pour les chiens de races prédisposées, sélectionnés pour leurs membres naturellement incurvés, le diagnostic peut initialement être difficile. Ainsi une boiterie d’un animal jeune associée à une déformation visible d’un membre est un signe caractéristique qui justifie une consultation chez un spécialiste orthopédique vétérinaire le plus précocement possible. La douleur est un signe inconstant et sera rencontrée dans les cas de déformations importantes. La manifestation la plus commune d'une déformation de croissance et l'apparition d'une luxation de la rotule soit médiale soit latérale sous sa forme la plus grave irréductible.

Photo 3 : vue de la déformation du membre postérieur chez un Shi Tzu de 2 ans

Photo 4 : vue de la déformation sévère des deux membres postérieurs chez un Chihuahua de 5 ans atteins d'une luxation rotulienne bilatérale sévère du grade 4 (non réductible)

Comment sont diagnostiquées les déformations du membre postérieur à la clinique de spécialistes ABVET à Neuilly sur Seine?

Les déformations de croissance sont parmi les affections orthopédiques les plus complexes à résoudre. Le diagnostic repose sur une évaluation multimodale. Les cas les plus simples de déformations dans un seul plan peuvent être évalués par la radiographie. Dans beaucoup de cas où le défaut d’angulation est associé à une anomalie rotationnelle, seul le scanner permet par la reconstitution en trois dimensions de la déformation, une planification chirurgicale complète et de précision. Les radiographies et le scanner peuvent être réalisés juste avant l’intervention. Dans les cas les plus complexes, il est conseillé de réaliser ces examens en différé voire de réaliser un modèle grâce à une imprimante 3D à partir des reconstructions tridimensionnelles du scanner.

Photo 5 : radiographie ventre dorsale des membres postérieurs du chien de la photo 3 témoignant de la courbure anormale des tibias.

Photo 6 : radiographie du chiffre de la photo 1 montrant la déviation de 45° vers l'intérieur de l'axe du tibia distal

Photo 7 : modèle du membre postérieur gauche en résine reconstruit par imprimante 3D à partir du scanner du chien de la vidéo

Photo 8 : modèle en résine du membre postérieur gauche après correction des angles et ostéosynthèses réalisées sur le modèle en préparation de l'intervention chirurgicale. Cette préparation préopératoire sur des déformations complexes permet une correction optimale.

Comment sont traitées les déformations du membre postérieur à la clinique de spécialistes ABVET à Neuilly sur Seine ?

Le traitement des déformations de croissance vise dans un premier temps à éviter l’aggravation de la déformation lorsque le diagnostic est précoce. Dans un second temps, le traitement est chirurgical avec la correction des déformations angulaires et rotationnelles du ou des segments osseux concernés. Dans certains cas il est nécessaire de rallonger un segment. 

Chirurgie préventive 

En cas de diagnostic précoce d’une fermeture de la plaque de croissance de la fibula distale avec conservation du potentiel de croissance du tibia, l’exérèse de la plaque de croissance anormale permet de rétablir une croissance harmonieuse et symétrique du tibia.

Chirurgies correctrices des déformations rotationnelles et angulaires 

En cas de diagnostic précoce d’une fermeture de la plaque de croissance de la fibula distale avec conservation du potentiel de croissance du tibia, l’exérèse de la plaque de croissance anormale permet de rétablir une croissance harmonieuse et symétrique du tibia.

Chirurgies correctrices des déformations rotationnelles et angulaires 

La correction des déformations consiste à rétablir l’axe physiologique de l’os déformé par une ou plusieurs ostéotomies ou ostectomies sur des sites définis selon les calculs préopératoire du chirurgien d’après les examens d’imagerie médicale. L’ostéosynthèse est ensuite assurée par des fixateurs externes ou sous forme de plaque et de vis.

Photo 9A : vues postopératoires après alignement de l'extrémité et pose de fixateur externe chez le chien des photos 1 et 6

Photo 9B : vue postopératoire 3 mois après alignement de l'extrémité et la pose de fixateur externe chez le chien des photos 1 et 6 et 9A. Noter l'excellente cicatrisation osseuse

Photo 10 : vues postopératoires après correction de la déformité du membre postérieur chez le chien de la photo 5 avec ostéosynthèse par plaques et vis

Contactez-nous

Consultez également

Ce qui nous caractérise

Accueil et suivi personnalisé par l’ensemble de l’équipe soignante. Prise en charge globale et immédiate des patients. Respect du bien être de l’animal et traitement systématique de la douleur. Sécurité de l’anesthésie (protocole appropriés et monitoring répondant aux dernières normes). Chirurgie ambulatoire grâce à la chirurgie mini-invasive et aux anesthésies sophistiquées. Structure équipée d’un système permanent de décontamination d’air. Matériel de pointe. Chirurgie non-invasive. Formation continue de nos vétérinaires et du personnel soignant.