call contact_page duo location_on

Diagnostic et traitement de l’hydrocéphalie à la clinique de spécialistes ABVET à Neuilly-sur-Seine, Paris

Qu’est ce que l’hydrocéphalie ?

L’hydrocéphalie est une accumulation anormale de liquide céphalo-rachidien (LCR) dans les ventricules cérébraux. Il s’agit le plus fréquemment d’une pathologie congénitale du jeune chien ou chat, néanmoins il peut s’agir dans de rare cas d’une maladie acquise à l’âge adulte par suite d’une tumeur cérébrale ou une maladie inflammatoire. Il existe une prédisposition raciale chez les races « Toy » et brachycéphales. L’accumulation de LCR résulte soit d’une obstruction empêchant l’évacuation du LCR hors des ventricules, ou d’un défaut de résorption du LCR dans la circulation veineuse au niveau des villosités arachnoïdiennes.

Comment reconnaître que mon chien est atteint d’hydrocéphalie ?

Certains traits physiques tels qu’une tête large en forme de dôme, une ouverture tardive des fontanelles, ainsi qu’un strabisme bilatéral sont des signes d’appel à l’hydrocéphalie. De plus, les animaux atteints déclarent très tôt des troubles du comportement et des signes neurologiques avancés comme par exemple une marche en cercle, de l’agitation ou encore des crises d’épilepsie. Des troubles sensoriels peuvent être également observés comme une cécité, une photophobie ou une dilatation anormale ou dissymétrique des pupilles. Les animaux peuvent aussi déclarer des symptômes vestibulaires, observables par une tête anormalement penchée et des pertes d’équilibre.

Comment est diagnostiquée l’hydrocéphalie à la clinique de spécialistes ABVET ?

Le diagnostic d’hydrocéphalie est basé tout d’abord sur la combinaison des anomalies cliniques, comportementales et neurologiques évoquées précédemment. Un examen échographique à travers les fontanelles peut mettre en évidence une hypertrophie des ventricules cérébraux et orienter le diagnostic. L’IRM reste l’examen de choix et permet de voir très précisément l’état du tissu cérébral et l’accumulation de LCR dans la boite crânienne cependant le scanner, plus facilement disponible en médecine vétérinaire, permet un diagnostic de certitude précis.

Photo 1 : Scanner d’un encéphale de chien en vue axiale (1) et en vue reformatée coronale (vue de dessus) (2) montrant la présence d’une cavité hypodense ( noire) liquidienne anormale au sain de l’encéphale 

Comment est traitée l’hydrocéphalie à la clinique ABVET ?

Un traitement médical peut être envisagé en première intention. Il consiste à réduire la production de LCR. Plusieurs médicaments peuvent être utilisés comme les corticoïdes ou les diurétiques. Ces traitements peuvent permettre une amélioration clinique sur le moyen terme, mais une rechute est observée, la plupart du temps, à long terme. Le traitement de choix pour l’hydrocéphalie est chirurgical et consiste en la mise en place d’une dérivation permettant de déverser le surplus de LCR des ventricules vers l’espace péritonéal dans l’abdomen par un cathéter avec une valve anti-reflux (valve de dérivation ventriculo-péritonéale).

Photo 2 et 3 : Radiographie de la tête (3), du thorax et de l’abdomen (4) d’un chien montrant la dérivation ventriculo-péritonéale depuis la boite crânienne jusqu’à l’abdomen).

Photo 4 : Scanner d’un encéphale de après la mise en place d’une dérivation ventriculo-péritonéale.

Quel est le pronostic après traitement de l'hydrocéphalie ?

Le pronostic est excellent après le traitement chirurgical utilisant un drain permettant de dériver le liquide céphalorachidien du cerveau vers l’abdomen.

Consultez également :