Menu
01 46 41 05 93

Joignable 24h/24 7j/7

Je veux être rappelé

Se rendre à la clinique

32 rue Pierret
92200 - NEUILLY SUR SEINE

Consultation uniquement sur rendez-vous

Une question ? Un doute ?

Consultez notre foire aux questions, vous y trouverez sûrement une réponse !

Consulter la FAQ

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Articles > Mon chien a une hernie discale : cause, traitements, prévention

Mon chien a une hernie discale : cause, traitements, prévention

Le 21 avril 2020
Mon chien a une hernie discale : cause, traitements, préventionMon chien a une hernie discale : cause, traitements, préventionMon chien a une hernie discale : cause, traitements, prévention
Votre chien semble soudainement se paralyser et hurle de douleur ? Il a très certainement une hernie discale.

Cette maladie est très fréquente chez les chiens âgés, notamment chez les races prédisposées comme les Teckels, les Beagles, les Bouledogues français ou encore les Bergers allemands. Pour soulager votre animal au plus vite, il convient alors de consulter !

Qu’est-ce que la hernie discale chez le chien ?


La hernie discale résulte d’un déplacement du disque intervertébral. Vous savez, ces disques qui séparent deux vertèbres de la colonne vertébrale et dont le but est de protéger la moelle épinière des chocs. En résulte une compression de cette fameuse moelle épinière, ce qui entraîne douleur, raideur, difficultés motrices et paralysie.

Eh oui, la hernie discale est la cause la plus fréquente de paralysie chez le chien. Elle touche généralement deux zones : membres postérieurs (hernie dorsolombaire) et membres antérieurs (hernie cervicale).

Les symptômes d’une hernie discale


Votre chien se refuse à l’exercice et préfère rester couché ? Il a des difficultés à se déplacer et courbe le dos ? Il semble paralysé des membres et une douleur extrême l’envahit ? Alors il a très certainement une hernie discale, cause la plus commune de paralysie chez le chien.

Ces symptômes varient alors en fonction du stade de développement de la maladie et de sa localisation. Ainsi, le chien présente tout d’abord des signes de douleurs (couinements, raideurs, refus de se promener). Si la moelle épinière est peu comprimée, l'animal présente alors des difficultés à se déplacer avec un dos voûté. Si la moelle est très comprimée, la paralysie apparaît alors. Sans aucun traitement, le chien souffrira dans certains cas d’une incontinence urinaire et perdra toute sensibilité dans ses membres.

Comme nous l’évoquions précédemment, la hernie discale touche deux zones.

La hernie discale cervicale


Dans ce premier cas, votre toutou présente une raideur au niveau du cou, une faiblesse des pattes (antérieures et postérieures) et une démarche incoordonnée. Bref, les quatre membres sont touchés. Il se peut alors que sa douleur se caractérise par des gémissements ou hurlements sans raison apparente.

La hernie discale dorsolombaire


Cette hernie touche, quant à elle, uniquement les membres postérieurs, autrement dit les pattes arrière. La sévérité des symptômes varie alors d’une légère parésie (difficulté à tenir sur ses pattes) à une paralysie complète avec une incapacité à ressentir la douleur dans les membres affectés.

La meilleure solution pour déceler une hernie discale reste bien évidemment de consulter un spécialiste ;-)

Comment savoir si mon chien est atteint d’une hernie discale ?


Chez nous, à la clinique ABVET, le diagnostic se fait en deux étapes :

  1. Un examen neurologique : nous vous recevons tout d’abord à la clinique pour discuter ensemble des symptômes de votre animal (signes précurseurs, vitesse d’apparition, âge, race…). Puis, nous constatons entre autres la posture, la démarche, la sensibilité ainsi que les réactions et les réflexes de votre chien.
  2. Un scanner ou un myéloscanner : il est indiqué en cas d’absence d’hernie discale visualisée sur le scanner. Si toutefois ce dernier ne présente toujours pas de hernie discale évidente, des examens complémentaires sont réalisés.

La précocité du diagnostic est fondamentale, car le traitement est plus efficace s’il est mis en place tôt.

Comment soigner la hernie discale de mon chien ?


Traitements non chirurgicaux


Le traitement non chirurgical, aussi appelé conservateur, est celui recommandé en cas de symptômes subtils lors d’une hernie discale dorsolombaire. Il vous sera alors prescrit des anti-inflammatoires pour soulager votre petite bête. Et surtout, il faudra mettre Médor au repos durant une quinzaine de jours. De quoi être sur pattes très rapidement !

Traitements chirurgicaux


Si votre chien ne répond pas au traitement médical, l’opération chirurgicale s’impose. Cette chirurgie, appelée hémilaminectomie (à vos souhaits), consiste à extraire le morceau de disque comprimant la moelle épinière afin de soulager l’animal.

Si votre chien a uniquement des difficultés à se déplacer, mais qu’il peut encore bouger et s’il est opéré rapidement, ses chances de remarcher un jour sont presque garanties. S’il est paralysé, mais qu’il conserve une sensibilité profonde des membres, il a également de bonnes chances de récupération. À la clinique vétérinaire ABVET, la plupart des chiens montrent une amélioration spectaculaire dans les jours suivant la procédure.

En revanche, les chiens qui sont paralysés et qui ne sentent plus leurs membres ont beaucoup moins de chances de remarcher un jour. Mais à la clinique, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que l’opération soit un succès. Ainsi, nous utilisons désormais, pour les cas les plus graves, des cellules souches appliquées localement sur un support résorbable. Nous pratiquons également du laser ou encore de l’acuponcture pour faciliter la vitesse de récupération et améliorer le pronostic.

Avant/Après

La durée du séjour dépend du confort postopératoire, de l’état neurologique de votre animal et de vos souhaits. Quoi qu’il en soit, vous devriez noter une amélioration dans les jours suivant l’opération. Des visites de contrôle 2 et 4 semaines après la chirurgie devront toutefois être effectuées. Elles nous permettront d’évaluer les progrès neurologiques de votre chien.

Photos hernie discale chez le chien : 

  1. hernie discale cervicale avant chirurgie
  2. teckel totalement paralysé le lendemain de la chirurgie
  3. teckel paralysé un mois après l'opération en cours de rééducation !

Vidéos hernie discale chez le chien :

  1. Berger Allemand cinq ans après l'opération de 3 hernies discales 
  2. Labrador 10 jours après opération d'une hernie discale suite à une paralysie

Autres articles et vidéos sur la hernie discale chez le chien : 

Hernie discale du chien à Neuilly-sur-Seine, Paris

Traitement de la hernie discale chez le chien, jusqu'à 98% de résultats

Guérison de Coco un Yorkshire atteint d'une hernie discale cervicale chronique invalidante

Un doute, une question ? Prenons rendez-vous, contactez-nous sur le site, au téléphone 01 46 41 05 93 par email contact@clinique-abvet.com ou par messagerie sur notre page Facebook

Cet article est associée aux catégories suivantes : Articles

Ce qui nous caractérise

Accueil et suivi personnalisé par l’ensemble de l’équipe soignante. Prise en charge globale et immédiate des patients. Respect du bien être de l’animal et traitement systématique de la douleur. Sécurité de l’anesthésie (protocole appropriés et monitoring répondant aux dernières normes). Chirurgie ambulatoire grâce à la chirurgie mini-invasive et aux anesthésies sophistiquées. Structure équipée d’un système permanent de décontamination d’air. Matériel de pointe. Chirurgie non-invasive. Formation continue de nos vétérinaires et du personnel soignant.