Menu
01 46 41 05 93

Joignable 24h/24 7j/7

Je veux être rappelé

Se rendre à la clinique

32 rue Pierret
92200 - NEUILLY SUR SEINE

Consultation uniquement sur rendez-vous

Une question ? Un doute ?

Consultez notre foire aux questions, vous y trouverez sûrement une réponse !

Consulter la FAQ

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Articles > Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)

Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)

Le 28 avril 2020
Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)Mon chien boite et souffre d’une patte arrière : causes, symptômes, traitements (ligament croisé)
Les causes de boiterie de votre chien peuvent être très variées. La déchirure, voire rupture, des ligaments croisés en fait partie. Elle concerne alors très souvent le ligament croisé crânial. Dans ce cas, il convient de consulter rapidement !

Qu'est-ce que le ligament croisé crânial chez le chien ? À quoi sert-il ?


Voici venue l’heure du cours d’anatomie. Le genou du chien comporte deux ligaments croisés : le croisé caudal (postérieur) et le croisé crânial (antérieur). Ils font alors le lien entre fémur et tibia. Comme chez l’Homme, leur rôle est d’assurer la stabilité de l’articulation dudit genou pour gambader en toute sérénité.

Si, chez les humains, la déchirure du ligament croisé crânial, aussi appelé antérieur, est d’origine traumatique (un choc, une mauvaise chute…), ce n’est pas toujours le cas chez les chiens. En effet, cette affection peut survenir à la suite d’un « mauvais mouvement » (jeu intense, activité sportive trop sportive…). Cependant, chez les chiens, la déchirure est plutôt progressive. Cela signifie que le ligament croisé crânial se désintègre petit à petit, comme une corde avant sa rupture. Vous nous suivez ?

Quelles sont les causes de la déchirure du ligament croisé crânial chez le chien ?


La déchirure du ligament croisé antérieur a une composante d’origine génétique. Eh oui, certaines races sont malheureusement prédisposées à ce type d’affection : Labrador retriever, Boxer, Terre-Neuve…

Toutefois, des facteurs environnementaux, comme l'obésité ou la sédentarité, peuvent favoriser la déchirure. Enfin, une ovariectomie (ablation des ovaires) chez la chienne, une malformation de naissance (pente tibiale excessive), de l’arthrose ou certaines maladies inflammatoires semblent également jouer un rôle.

Comment savoir si mon chien a une rupture des ligaments croisés à la patte arrière ?


Votre chien boite d’une ou des deux pattes arrière et semble souffrir ? Il a une démarche instable légèrement chaloupée ? Il souffre d’arthrose ? Alors, il a très certainement une déchirure ou rupture du LCC (Ligament Croisé Crânial, vous l’aurez compris). La meilleure solution pour en être certain reste bien évidemment de consulter un spécialiste ;-)

Chez nous, à la clinique ABVET, le diagnostic se fait en deux étapes :

  • Un examen orthopédique : nous vous recevons tout d’abord à la clinique pour discuter ensemble des symptômes de votre animal. Puis, nous constatons une douleur du grasset (= du genou). À nous de définir ensuite s’il s’agit d’une rupture partielle ou totale du ligament croisé antérieur. Dans le premier cas, les caractéristiques sont les suivantes : présence d’arthrose, mais genou stable et douleur avec liquide articulaire non inflammatoire. Dans le second cas, le genou sera associé à un mouvement du tiroir. Autrement dit, le fémur aura un mouvement d’avant en arrière par rapport au tibia.
  • Une arthroscopie : à l’aide d’une caméra et d’un traitement informatique de l’image, cette technique nous permet de mettre en évidence les lésions qu'il est impossible de visualiser à l'œil nu. Si le diagnostic est confirmé, le chirurgien peut traiter la rupture du ligament à la suite de l’anesthésie de l’arthroscopie.

La précocité du diagnostic est fondamentale afin de diminuer la pression de l’arthrose et l’écrasement des ménisques.

Comment soigner mon chien à la suite d’une déchirure du ligament croisé ?


Traitements non chirurgicaux


Le traitement non chirurgical, aussi appelé conservateur, est très rarement conseillé en cas de déchirure du ligament croisé crânial. Il sera toutefois recommandé chez les animaux pour lesquels le risque anesthésique est très important.

Il vous sera alors prescrit des anti-inflammatoires pour soulager votre boule de poils. Vous devrez également adapter son régime alimentaire (un petit régime express) et également modifier ses habitudes d’exercice. Oui, il faudra désormais ménager Médor.

Chez les chiens de moins de 15 kg, cela devrait suffire à les remettre sur pattes, même s’ils seront toujours sujets à l’arthrose. En revanche, chez les chiens de plus de 15 kg, les chances de guérison sont minimes…

Traitements chirurgicaux


Les techniques « osseuses », autrement appelées ostéotomies du tibia, visent à stabiliser l’articulation du genou en modifiant sa géométrie, mais sans remplacer le ligament via une prothèse. Pour ce faire, une partie du tibia va être sectionnée et repositionnée à l’aide de plaques et de vis. Ces modifications permettront d’éliminer la tension à laquelle est soumise le ligament croisé crânial lorsque l’animal prend appui sur son membre postérieur.

Une fois l’os consolidé, la guérison est définitive. Les ostéotomies sont particulièrement utiles chez les chiens lourds (grands ou obèses).

De nombreuses formes d’ostéotomies existent, mais les deux suivantes sont les plus « standards ».

TPLO (Tibial Plateau Leveling Osteotomy)


Les avantages de cette opération chirurgicale ? Une cicatrisation osseuse plus rapide. Par conséquent, le chien peut remarcher sans médicaments dès 5 à 12 jours post-opératoires.

Pour ce type d’opération, les résultats cliniques rapportent un taux de succès de 95 %. Le taux de complications est minime. Toutefois, celles enregistrées sont des infections et des problèmes mécaniques (retard de cicatrisation ou fractures d’implants). L’infection sera alors traitée par antibiothérapie avec un bon pronostic. Les problèmes mécaniques, comme le débricolage (perte de stabilité de l’ostéosynthèse), seront traités par une reprise de la chirurgie avec un pronostic favorable.

CBLO (Cora Based Leveling Osteotomy)


Les avantages de cette opération chirurgicale ? La cicatrisation osseuse est aussi rapide que la TPLO. Sa réalisation extra-articulaire limite les risques d’infections articulaires et réduit les risques de complications (débricolage et fractures).

Une stabilité postopératoire passive est observée chez presque tous les patients opérés par CBLO.

Avant/Après

Aujourd’hui, la déchirure du ligament croisé crânial se soigne bien. La qualité des résultats cliniques a beaucoup évolué, notamment grâce aux techniques d’ostéotomies évoquées précédemment. Après l’opération, la boiterie de votre chien s’amenuisera pour disparaître totalement. Pour parfaire et accélérer la récupération, le repos complet pendant plusieurs semaines sera obligatoire. Une rééducation fonctionnelle du ligament croisé pourra également être envisagée (laser, physiothérapie). Quoi qu’il en soit, des examens et radiographies de contrôle seront pratiqués par le chirurgien pour s’assurer du déroulement normal des suites opératoires.

En cas d’un retour à la marche tardif, des cellules souches peuvent faciliter la récupération et ralentir la progression de l’arthrose.

Autre article et vidéos sur la déchirure du ligament croisé : 

Déchirure du ligament croisé crânial par l’ostéotomie de nivellement du plateau tibial (ONPT) à Neuilly-sur-Seine, Paris

Traitement de la déchirure du ligament croisé par la CBLO chez le chien

Traitement d'une rupture du ligament croisé chez le chien par une nouvelle ostéotomie (CBLO)

Un doute, une question ? Prenons rendez-vous, contactez-nous sur le site, au téléphone 01 46 41 05 93 par email contact@clinique-abvet.com ou par messagerie sur notre page Facebook

Cet article est associée aux catégories suivantes : Articles

Ce qui nous caractérise

Accueil et suivi personnalisé par l’ensemble de l’équipe soignante. Prise en charge globale et immédiate des patients. Respect du bien être de l’animal et traitement systématique de la douleur. Sécurité de l’anesthésie (protocole appropriés et monitoring répondant aux dernières normes). Chirurgie ambulatoire grâce à la chirurgie mini-invasive et aux anesthésies sophistiquées. Structure équipée d’un système permanent de décontamination d’air. Matériel de pointe. Chirurgie non-invasive. Formation continue de nos vétérinaires et du personnel soignant.